Vetalab Web Vetalab Web

Myélogramme

Préleveur : Un vétérinaire et un aide.

Lieu de prélèvement :
- Crête iliaque (chat et chien).
- Côte (7/8/9) (gros chiens).
- Sternum (3/4/5) (chien).
- Fosse trochantérienne (chat et petit chien).

Préparation de l’animal :

- Décubitus latéral ou décubitus sternal.
- Animal vigile ou sédation légère.
- Tonte simple et désinfection.

Matériel :

- Anesthésie locale (xylocaïne).
- Antiseptique (Bétadine).
- Trocart de Mallarmé n°15 ou à défaut aiguille de fort calibre si possible avec mandrin.
Gants
- Lames dégraissées , identifiées (soit marqueur à diamant, soit feutre indélébile, soit crayon à papier suivant les lames).
- Seringue de 5 ou 10 ml sèche.
- Nécessaire à suture si préincision.

Fiche d’examen :
- Analyse : myélogramme.
- Commémoratifs à joindre : tableau clinique, résultat de l’hémogramme ou tube de sang sur EDTA et frottis sanguin.

Procédure résumée :

- Sédation éventuelle de l’animal, préparation du matériel et de la zone.
- Anesthésie locale par infiltration de xylocaïne autour du lieu de ponction.
- Effectuer si nécessaire une petite incision cutanée pour introduire l’aiguille.
- L’aiguille avec mandrin en place est appliquée contre la corticale ; inclinée à /- 45 ° pour la crête iliaque et dans l’axe du fémur pour le trochanter, perpendiculairement à la surface de l’os pour la côte et le sternum.
- La corticale est traversée en effectuant une forte pression et des mouvements semi-rotatifs du poignet , l’aiguille bien implantée tient seule dans l’os.
- Le mandrin est ôté, la seringue adaptée et on effectue plusieurs aspirations jusqu’à aspiration visible de moelle dans le début de la seringue.
N.B. : Ne pas poursuivre l’aspiration si du sang apparaît vite dans la seringue.
- La seringue est ôtée et l’aiguille retirée.
- Comprimer au niveau de la ponction et vérifier l’absence d’hématome important et/ou effectuer un point de suture

Transport :

- Le contenu de la seringue ou/et du trocard est vidé sur des lames pour frottis.

- La moelle contenue dans le corps du trocard donne les meilleurs frottis.
- L’excès de sang doit être ôté soit en laissant couler , soit en absorbant délicatement.
- Les grains de moelle visibles sont écrasés doucement et étirés sur une lame vierge afin de réaliser un frottis monocellulaire (pas épais).

- Plusieurs frottis sont réalisés.

- Les frottis sont séchés à l’air ambiant et acheminés tels quels au laboratoire dans des boîtes de transport de lames Un frottis est préalablement coloré (coloration rapide) afin de vérifier la richesse de l’étalement (il faut observer plusieurs cellules différentes à l’objectif 40)

NB :
- Ne pas fixer les lames.
- Ne pas appliquer de lamelle sur les lames, ne pas recouvrir avec une compresse ou un papier avant séchage complet des lames, éviter la présence de vapeurs de formol alentour.