Vetalab Web Vetalab Web

L’interaction avec l’environnement

Les animaux domestiques sont des animaux socialisés, qui ont besoin d’interagir avec leur environnement et avec les individus (homme ou animaux) qui le composent pour trouver leur juste place et se sentir en paix. Les animaux n’apprécient que rarement la solitude, surtout lorsqu’elle est doublée d’un enfermement, et peuvent développer de véritables névroses si ces conditions de vie inadaptées perdurent. Il n’y a pas que les chiens et les chats qui soient sensibles à ces dégradations de leur mode de vie, les lapins, les furets, les reptiles et les poissons ne sont pas faits non plus pour vivre en cage ou en bocal dans un garage ou un appartement sombre ou peu fréquenté.

Il ne faut pas négliger la part de responsabilité du propriétaire lorsque surviennent des accidents avec les animaux : dans de très nombreux cas, la surveillance et le décryptage des signaux envoyés par l’animal à son environnement (postures, position des oreilles ou regards) n’ont pas été perçus ou ont été mal interprétés par l’entourage, jusqu’à ce que l’animal « passe à l’acte ».

On ne le répètera jamais assez : un animal n’est ni un jouet ni un objet de décoration, il a un patrimoine génétique, un caractère propre qui ne sont pas forcément en parfaite adéquation avec ce que le propriétaire attendrait de lui. Pour l’éducation, il existe aussi des règles à respecter qu’un vétérinaire spécialisé ou un éducateur canin pourrait vous expliquer.

La consultation d’un vétérinaire spécialiste du comportement peut s’avérer très utile pour vous familiariser avec le « langage non verbal » et avec les attentes de votre animal, ou pour ajuster votre propre comportement en cas de situations particulières (arrivée d’un enfant, changement de milieu de vie, conflit avec un autre animal…).